BORDEAUX : LA VILLE

BORDEAUX : LA VILLE

Rédigé par : Thierry

Bordeaux est une ville portuaire vivant autour de son fleuve, la Garonne.

Les quais ainsi que la plupart des quartiers de la vieille ville bordent le fleuve. Les boulevards (voir carte) encerclent les quartiers considérés comme centraux. Entre les Boulevards et la Rocade, se situe la majorité des communes de la CUB.

Ainsi, on peut considérer trois grandes parties pour la ville de bordeaux :

  • la vieille ville.
  • les anciens faubourgs (située à l’intérieur des boulevards)
  • les quartiers extérieurs (situés à l’extérieur des Boulevard et à l’intérieur de la Rocade)

En quelques années, Bordeaux s’est dotée de projets structurants tels que le tramway, a réhabilité la plupart des places, a rendu le ravalement des façades obligatoires, a réaménagé l’ensemble des Quais donnant sur la Garonne.


Le clivage rive gauche / rive droite de la Garonne est encore d’actualité mais s’estompe de plus en plus grâce à l’arrivé du Tramway et les nombreux projets réalisés et en cours de réalisation. La rive droite trop longtemps mise à l’écart se revitalise complètement.


La plupart des quartiers délaissés ont connu, connaissent et vont connaître de nouvelles jeunesses grâce à la politique urbaine menée conjointement par la ville et la CUB. Ainsi des quartiers comme Bordeaux-Bastide, Bordeaux Lac, Bacalan – Bassins à flots, Saint Jean Belcier…sont en train de se métamorphoser.


Le centre historique de la ville de Bordeaux est très étendu et se compose de nombreux quartiers aux caractéristiques différentes et complémentaires. Ainsi, il pourrait être scindé en 4 parties :

  • L’ultra centre et ses quartiers proches.
  • Bordeaux Nord
  • Bordeaux Sud
  • Bordeaux Ouest.



LES QUARTIERS DE BORDEAUX

 

L’ultra centre : Quinconce – Hôtel de ville :


Autrefois bien représentatif de l’image de « belle endormie » qu’avait Bordeaux, ce quartier est depuis le réveil de la ville, devenu la vitrine du prestige et de l’élégance Bordelaise.


Quartier du fameux « Triangle d’or » Bordelais, du Grand hôtel de Bordeaux, du Grand théâtre, du « Jardin Public », il met en avant tous les atouts d’une métropole régionale, d’une ville prestigieuse et chargée d’histoire. Les plus beaux immeubles s’y trouvent, les grandes marques et les professionnels se disputent un emplacement…Bordeaux et son agglomération sont entièrement reliés à la place des Quinconce.


La rareté de l’offre dans ce quartier convoité engendre parfois des prix de vente spectaculaires qui ne cessent de franchir des sommets et impressionnent les Bordelais.


Ses quartiers proches :


Fondaudège / Saint Seurin


En retrait de la Garonne, ces l’un des quartiers familiaux du centre ville de Bordeaux, de nombreuses familles s’y installent afin de profiter de la belle pierre Bordelaise et d’une tranquillité reconnue. Ces quartiers connaissent une demande constante et soutenue grâce à la quiétude qu’ils offrent aux portes de l’épicentre de la ville.


Mériadeck (Saint Bruno)


Face aux jardins de l’hôtel de ville, le quartier de Mériadeck est l’ancien quartier pauvre et populaire de Bordeaux. Dans les années 60, l’ancien Maire de la ville, Jacques Chaban Delmas souhaita qu’une partie de Mériadeck devienne le quartier d’affaires de la ville. Ainsi, toutes les échoppes furent rasées pour laisser place à un quartier moderne alliant bureaux, commerces, logements et la majorité des lieux de décisions de Bordeaux.


Saint Bruno jouxte Mériadeck tout en s’éloignant du centre ville, il est composé de nombreuses maisons en pierres qui tranchent avec la densité et l’architecture moderne du quartier Mériadeck. Le quartier Saint Bruno est considéré comme un quartier calme et familial aux prix raisonnables.


Saint Pierre


Situé à proximité immédiate de la Garonne et des Quinconce, la qualité du bâti et l’atmosphère ambiante ont forgé le succès de ce quartier extrêmement recherché.


Il est l’un des plus vieux quartiers de la ville composé uniquement de places et de petites rues.


La plupart des cafés, bars et restaurants de la ville de Bordeaux s’y trouvent, ce qui en fait un quartier plein de charme aussi vivant que central.

Le quartier saint Pierre attire beaucoup et les prix sont d’ores et déjà élevés.


Les Chartrons :


Situé au nord de l’ultra centre ville, le faubourg des Chartrons a gardé l’empreinte de son apogée du au commerce du vin.

Longtemps délaissé, de mal famé, ce quartier est devenu branché et convoité. Les nouveaux habitants y prennent leurs marques autour des nombreux restaurants, bars à vins, antiquaires et galeries d’art du quartier.


Les beaux immeubles côtoient les maisons en pierres, La plupart des hangars et des chais ont déjà été rachetés puis transformés en habitat contemporain.

Les prix n’ont cessés d’augmenter ces dernières années, la demande reste largement plus soutenue que l’offre aux Chartrons qui devient un des quartiers les plus chers de Bordeaux. Ainsi, afin de se rapprocher des Chartrons à moindre prix, la demande se transfère en direction des quartiers mitoyens (Grand Parc et Bacalan)


Bordeaux Nord :


Bacalan – Bassins à Flots.


« L’effet chartrons » s’est transporté dans le quartier voisin de « Bacalan » qui est beaucoup plus vaste.


Bacalan se situe dans le prolongement du prisé quartier des Chartrons et s’intègre au futur quartier des « Bassins à flots » ou un projet d’aménagement à grande échelle est en train de voir le jour (plus de 5000 logements, bureaux, locaux commerciaux, d’activités, écoles,…ne vont pas tarder à sortir de terre sur l’ensemble de ce périmètre.)


Bacalan offre donc une proximité du centre ville, les bords de la Garonne, de belles maisons en pierres avec jardin, de petites échoppes…le tout, pour des prix encore bien inférieurs à ceux pratiqués au Chartrons.


Bordeaux Lac.


Dans le prolongement des bassins à flots, se situe Bordeaux lac, situé sur d’anciens marécages, cette zone porte le nom du lac artificiel qui a été réalisé pour assécher les marais. Cet emplacement a été crée dans les années 60 afin d’accueillir le parc des expositions de la ville, des logements, quelques bureaux et une vaste zone commerciale.


Le tramway a commencé et continuera de désenclaver Bordeaux Lac par son extension jusqu’au nouveau éco quartier Ginko qui s’est installé sur les berges du lac.

Jusqu’à ce jour, Bordeaux lac attirait plus la construction de bureaux que celle d’habitations mais d’important projets d’habitat ont été réalisés ou sont en cours de programmation.


Bordeaux Sud :

Saint Michel

Ancien quartier ouvrier et de l’immigration, tout aussi proche du fleuve, St Michel a conservé sa population populaire et une identité extrêmement profonde.


Le marché aux Puces a lieu tous les Lundi et Samedi, de nombreuses galeries y sont installées.


Saint Michel a longtemps été considéré comme à un quartier à éviter. La politique de la ville de Bordeaux concernant sa réhabilitation engendre satisfactions et craintes. La plupart sont satisfaits de voir (enfin) ses belles façades, ses beaux immeubles, ses magnifiques places redevenir plus belles que jamais.

D’autres craignent de voir l’âme de « Saint Mich’ » s’envolée au profit de la spéculation et des nouveaux habitants « bobo » intéressés par ce quartier « à part ».

Saint Michel n’est plus le quartier à éviter, il devient de jours en jours un quartier tendance où les prix connaissent une forte augmentation depuis quelques années.

Capucins – La Victoire


Ces deux quartiers situés dans le prolongement de Saint Michel commencent à s’éloigner petit à petit du centre ville et de la Garonne. Immeubles et maisons en pierres cohabitent.


Une ambiance populaire et étudiante caractérise ces quartiers qui fonctionnent entre eux.

Le Marché des Capucins est reconnu pour son ambiance et la multitude de produits locaux qu’il offre chaque jours.


La place de la Victoire reste une institution festive malgré le fait que la majorité des facultés se soient éloignées du centre. Les prix pratiqués restent raisonnables.

Quartier de la Gare Saint Jean / Belcier

Comme la plupart des quartiers entourant les gares de villes, le quartier de Bordeaux n’a pas été épargné par la mauvaise image que génère cette proximité des ensembles ferroviaires.


Le projet Euratlantique lié à la liaison de Paris à Bordeaux en 2h d’ici 2017 entraine une restructuration complète de ce quartier. Plus de 15 000 logements et des milliers de m2 de bureaux et autres locaux d’activités sont programmés. Ce futur « mini défense » Bordelais attire les investisseurs qui prennent conscience de sa valorisation certaine dans les années à venir.


Son emplacement stratégique, ses prix encore extrêmement raisonnable assurent à ce quartier de belles années.

La Bastide


Nous passons rive droite de la ville de Bordeaux, le vaste quartier de la Bastide longe la Garonne et possède une vue directe sur les façades des quais (classées UNESCO) de la rive gauche.

Ce côté de la Garonne longtemps délaissé connaît depuis quelques années une profonde mutation.


Dès 1996, la réintégration de la Rive droite était une priorité du projet urbain souhaité par Alain Juppé.


Le travail fut long et difficile mais une fois le quartier désenclavé par l’arrivé du Tramway, puis son intégration au périmètre Euratlantique et bientôt par la livraison du pont Bacalan-Bastide, une dynamique positive s’y est crée.


Ainsi, le quartier de la Bastide a également été doté d’un cinéma multiplexe, d’importante surface de bureaux, d’un pôle universitaire et de futurs éco quartiers ( projet Darwin- Bastide niel ).


Les Bordelais commencent à prendre d’assaut la Bastide, quartier de plus en plus attractif qui affiche encore des prix abordables.


Bordeaux Ouest :

Nansouty – Saint Genes

Saint Genès, quartier chic de la ville est reconnue pour les nombreuses maisons bourgeoises du 19e ainsi que ses villas art déco. Nous sommes dans un quartier calme et familial qui possède toutes les commodités d’un centre ville ainsi que de nombreux espaces verts.


Nansouty se distingue quant à lui par la multitude d’échoppes Bordelaises. Cet habitat typiquement Bordelais est extrêmement recherché. Nansouty est un quartier extrêmement prisé par les jeunes couples et les primo-accédants.

Les prix sont raisonnables mais certaines échoppes commencent à se vendre à des sommes encore inenvisageables il y a quelques années.


Saint Augustin


A l’ouest du centre ville de Bordeaux, le quartier de Saint Augustin est situé juste après les boulevards de la ville et à l’entrée de la dynamique commune de Pessac.


Ce quartier jeune et familial possède une belle notoriété. Depuis l’arrivé du tramway, il devient extrêmement recherché.


Saint Augustin est reconnu pour son dynamisme et son esthétisme architectural, on y trouve autant de petites échoppes très typiques que de belles demeures en pierre. Toutes les commodités propres à un centre ville sont présentes au sein de ce « petit village » de la ville de Bordeaux (commerces, écoles, collèges, lycées, salle de spectacles,…) dont les jeunes couples raffolent.



Caudéran (et Le Bouscat)


Comme Saint Augustin, Caudéran est situé dans l’arc Ouest de la ville juste derrière les Boulevards.

Ce vaste quartier propose l’ensemble des typologies de logements (appartement, maisons, échoppes…).


L’offre y est assez généreuse mais les prix pratiqués sont très variables selon le type de produit recherché. Les prix diffèrent également selon les différentes zones de ce quartier.


En effet plus on se rapproche de la fameuse commune du Bouscat, plus les prix grimpent.


Autour du Parc Bordelais gravite une partie du quartier Caudéran ainsi que la ville du Bouscat. Ces quartiers sont souvent comparés au Neuilly sur Seine Bordelais.


Le Bouscat est une petite commune hors Bordeaux extrêmement convoitée de part sa proximité immédiate de Bordeaux.


Essentiellement pavillonnaire avec de somptueuses demeures aux jardins généreux, cette commune ne connaît pas la crise. L’offre est rare, la demande est immense. Il est extrêmement « chic » d’y habiter.


VOIR AUSSI :

Bordeaux aujourd’hui

Bordeaux, future métropole… européenne

Bordeaux : la ville

Bordeaux centre : prix immobilier


A voir aussi