Blog

Un marché immobilier hésitant

Rédigé par : Thierry R

La Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) tenait aujourd’hui sa conférence de presse trimestrielle sur :

  • Le Marché de l’immobilier ancien : faits marquants et perspectives 2011
  • La Confiance de la clientèle immobilière : présentation des résultats de la 1ère édition du baromètre
    FNAIM/IFOP

Selon les professionnels de la FNAIM, si l’année 2010 avait dissipé toute crainte de retournement du marché avec un volume d’activité en hausse de +25% sur un an, l’année 2011 devrait s’inscrire sous un angle un peu moins optimiste.

Entre pression à la hausse des prix, et remontée des taux d’intérêts des crédits qui pèsent sur la solvabilité, le moral des ménages est en baisse vis-à-vis de la conjoncture.

En effet, si l’environnement économique reste perçu comme favorable à la vente, celui-ci l’est beaucoup moins pour l’achat.

Pour autant, une surchauffe des prix, à l’image des hausses à deux chiffres observées entre 2002 et 2005, n’est pas à craindre.

En se stabilisant dans les prochains mois, les prix devraient progresser dans l’ensemble entre 3% et 6% cette année.

L’activité, soutenue par des taux encore attractifs (malgré leur remontée) et par le PTZ+ sur le marché de la primo-accession, devrait, quant à elle, se maintenir à niveau par rapport à 2010.

A voir aussi