Blog

Crédit immobilier : taux de prêt en 2013 et prévision sur 2014

Rédigé par : Thierry R

Pour beaucoup, le crédit immobilier reste le seul moyen de pouvoir accéder à la propriété. La question est maintenant de savoir quand emprunter en sachant que le taux de crédit immobilier est vu à la hausse, mais à partir de quand ? Sinon, existe-t-il une alternative pour minimiser le taux de prêt immobilier ?

Crédit immobilier : stabilité des taux pour la fin de l’année 2013 et le premier semestre 2014

Un courtier immobilier livre une analyse de la situation actuelle et affirme qu’une baisse au niveau du taux de prêt n’est pas envisageable pour les établissements bancaires, bien au contraire. La hausse est prévue, mais heureusement pour les emprunteurs, cette ascension du taux de crédit est relativement lente. Pour l’heure, on profite d’une certaine stabilité, du moins, pour ces derniers mois de l’année 2013. D’ailleurs, cette stabilité peut être maintenue pour le premier semestre de l’année 2014.

Est-ce donc le moment d’emprunter ? La situation plutôt favorable du taux de crédit immobilier pourrait-être encourageante, mais à en croire l’avis des experts, le plus important reste d’assurer son plan de financement, en tenant compte de ses revenus, de l’emprunt à faire, etc. Il est également bon de voir au niveau du marché immobilier avant de se lancer. Pour les revenus plus modestes, il faut savoir que certaines formules de prêt peuvent vous permettre de minimiser le taux. Certaines formules offrent même un taux zéro. Quelles sont ces alternatives ?

Crédit immobilier : les alternatives aux prêts classiques

L’état a mis en place quelques formules de crédits immobiliers qui permettent de donner un petit coup de pouce dans l’accès à la propriété pour ceux qui ont un revenu modeste. Parmi ces formules, on a le PTZ+ ou le prêt à taux zéro+. Entré en vigueur en 2013, ce type d’emprunt s’adresse particulièrement à ceux qui veulent acheter du neuf. En effet, le PTZ+ ne s’applique pas aux biens immobiliers anciens. Par ailleurs, le PTZ+ va de pair avec « basse consommation d’énergie ».

Pour les salariés, il existe également la formule appelée « 1% logement » ou « Action Logement ». Ce prêt est disponible sous certaines conditions, pour l’achat d’un logement neuf ou ancien, que ce dernier nécessite ou non des travaux. Parmi les conditions, le logement acheté doit obligatoirement être votre résidence principale. À noter que ce type de prêt est plafonné et constitue dans la majeure partie des cas, un supplément de financement dans le cadre d’un achat immobilier. Autre alternative : le Prêt Paris Logement 0%, pour l’achat d’une résidence principale à Paris intra-muros.

A voir aussi